Vous êtes ici : Actualités 

SLOW TOURISME – FONDS TOURISME DURABLE

 

Postulez avant le 01 octobre 2021 à la 2ème vague de l’Appel à projets SLOW TOURISME, financé par l’ADEME via le fonds Tourisme Durable dans le cadre de France Relance, visant à accompagner des acteurs de la filière du tourisme dans la conception de leur offre de services permettant de développer une offre de slow tourisme.

 

 

A qui s’adresse ce concours ?

Tout acteur du tourisme assimilé à une PME (TPE, PME, micro-entreprises, particuliers, collectivités…)

 

Quel type de projet soutenu ?

Il permet de cofinancer des projets contribuant au développement du tourisme durable avec un coût minimum de 20 k€

 

Quelles sont les thématiques soutenues ?

·         Mise en valeur / protection des patrimoines culturels ou naturels dans le respect des valeurs du slow tourisme

·         Développement de produits ou services d’itinérance douce dans une optique de découverte immersive des territoires ;

·         Développement d’offres de slow tourisme au sein de prestations de tourisme social et solidaire ;

·         Création de services touristiques innovants à destination des clientèles du slow tourisme ;

·         Création et/ou adaptation d’hébergements touristiques inscrits dans un projet de slow tourisme.

 

Quelles dépenses éligibles ?

 

·         Frais de mission d’assistance en ingénierie

·         Dépenses d’acquisition et d’installation d’hébergements éphémères

·         Dépenses de petits équipements

·         Solutions de mobilité compatibles avec la transition durable

·         Actions d’animation, de formation et de communication

·         Frais de personnel

 

Quel financement ?

L’aide finance jusqu’à 70% du coût total du projet, dans la limite de 200 k€.

 

Quels critères de sélection ?

La sélection des projets se fait ainsi sur la base des principaux critères suivants :

·         Pertinence et cohérence du projet et des actions financées

·         Inscription du projet dans une stratégie de développement local durable

·         Richesse des partenariats et efforts pour initier/s’inscrire dans une destination slow touristique à l’échelle locale

·         Prise en compte de la dimension « tourisme pour tous »

·         Innovations et prise en compte du numérique responsable


Retour