Vous êtes ici : Actualités 

Les aides pour les entreprises TP’up et PM’up évoluent pour accompagner la relance

La Région modifie 3 de ses aides phares pour les entreprises. TP’up, PM’up et PM’up Covid-19 deviennent TP’up Relance et PM’up Relance, en s’ouvrant désormais à tous les secteurs d’activité, avec des montants majorés.

Investir, se développer, engager une transition numérique et écologique, tels sont quelques-uns des objectifs des aides proposées par la Région aux TPE et PME. Si jusqu’à présent ces aides étaient connues sous les noms de TP’up, PM’up et PM’up Covid-19, la Région Île-de-France a décidé de les faire évoluer.

 

Les 3 aides actuelles, se fondent désormais en 2 nouvelles aides :

TP’up Relance et PM’up Relance.

Elles conservent les objectifs – aider les TPE et PME porteuses d’une stratégie de croissance et créatrices d’emplois –, mais avec de nouvelles priorités :

-          Ouverture à tous les secteurs,

-          Sauvegarde d’entreprises stratégiques menacées,

-          Relance de l’activité économique.

TP’up Relance pour les TPE de 0 à 10 salariés,

-          Réalisant moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires.

-          Pour financer un plan de développement sur 12 à 18 mois pour investir, se développer à l’international, ou encore engager une transition numérique et écologique.

Montant de la subvention : Jusqu’à 55.000 euros par an. Toutefois, elle pourra être portée à 150.000 euros pour les projets répondant aux enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création ou de maintien d’emplois, ou encore de sauvegarde de savoir-faire menacés.

PM’up Relance pour PME et ETI de moins de 5.000 salariés

-          Réalisant moins de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.

-          Pour financer des actions d’investissement, de brevets, de conseil, de développement international et de recrutement de cadres.

Montant de la subvention : Jusqu’à 250.000 euros par an. Toutefois, elle pourra être portée à 500.000 euros pour les projets répondant aux enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création ou de maintien d’emplois, ou encore de sauvegarde de savoir-faire menacés.


Retour